Technique

Le hook grip

Le hook grip, quesako ?

Le hook gripLe hook grip est la première chose à apprendre lorsque l’on pratique l’haltérophilie !

C’est une prise en pronation où l’on vient pincer le pouce avec l’index et le majeur. On entoure la première phalange du pouce avec les deux doigts. Il ne faut pas seulement pincer le pouce contre la barre mais il faut le saisir avec les doigts et essayer de le tirer autour de la barre.

Le hook grip est une prise indispensable en haltérophilie pour les mouvements de l’arraché (snatch) et de l’épaulé (clean). En revanche on aura les mains ouvertes et plus relâchées sur le jeté (jerk).

Mettre en place le hook grip :
Appuyez la main contre la barre entre le pouce et l’index.
Enroulez le pouce autour de la barre autant que possible.
Saisissez le pouce avec l’index et le majeur.
Utilisez ces deux premiers doigts pour tirer le pouce plus loin autour de la barre.
Saisissez la barre avec les doigts restants.

A quoi ça sert le hook grip et pourquoi c’est indispensable pour l’haltérophilie ?

Permet d’éviter le roulement de la barre :

Le hook grip crée un système qui empêche la tendance de la barre à rouler. Dans une prise en main standard, la barre est soutenue par les doigts, qui s’ouvrent tous dans la même direction, créant une tendance pour la barre à rouler vers l’arrière hors de la main.

La prise mixte, une main en pronation et une main en supination, est couramment utilisée dans le soulevé de terre en force athlétique parce que la tendance à rouler vers l’arrière du côté en pronation est contrée par une tendance à rouler vers l’avant du côté en supination, stabilisant ainsi la barre.

Le hook grip empêche donc cette tendance de la barre à rouler tout en permettant le mouvement et la position nécessaires des mains et des bras pendant l’arraché et l’épaulé qu’une prise mixte rendra impossible.

La barre essaiera de rouler hors du pouce dans une direction et hors des doigts dans le sens opposé, éliminant dans une large mesure l’élément rotatif de perte d’adhérence.

Etre plus relâché aux niveau des mains et des bras :

Plus vous gardez les mains détendues pendant un arraché ou un épaulé, plus les bras resteront détendus et meilleure sera la transmission de la force des jambes à la barre.

Vous n’avez pas à vous concentrer sur le roulement de la barre et à la serrer fort, vous êtes alors plus relâcher et n’entrainer pas des défauts d’exécution tel que « l’accrochage » des bras.

Maintien de la barre :

La prise en crochet (hook grip) permet de maintenir le contrôle de la barre pendant la triple extension, où toute la vitesse et l’énergie est transmise par le bas du corps au haut du corps.

Pour conclure 

Vous DEVEZ utiliser le hook grip !

En règle générale, il est inconfortable, voire très douloureux au début.  Il deviendra plus confortable qu’une prise en pronation conventionnelle avec l’expérience.

Couvrir les pouces avec du kinesio tape peut réduire l’inconfort et, pour certains, améliorer la sensation de sécurité de la prise en augmentant la friction.

Améliorez vos postures d’haltérophilie en suivant mes programmations dédiées, pour plus d’infos cliquez ici !